Google Market Finder : un outil utile, mais... pas toujours fiable !

5/5, Nombre de vote: 1

Vous avez décidé d’exporter votre marque à l’étranger, et… vous ne savez pas par où commencer ! Quoi de plus normal, après tout ? Le monde est vaste ! Alors, quels marchés choisir pour l’implantation de votre entreprise à l’étranger ? Et comment vous y prendre ? Google Market Finder est là pour vous !

Pas de panique : il semblerait que Google ait (encore !) trouvé la solution pour vous faciliter la vie. Avec l’outil d’aide à l’export Google Market Finder, l’entreprise de Mountain View vous aide à choisir vos marchés cibles et vous conseille en développement à l’international.

Mais cet outil est-il vraiment fiable ? Nous l’avons testé pour vous !

 

Google Market Finder vous aide à développer les activités de votre entreprise à l'étranger.

 

Google Market Finder, qu’est-ce que c’est ?

 

Google Market Finder est un outil gratuit créé en 2010, et mis à jour en novembre 2017. Son objectif ? Vous aider à identifier les marchés les plus porteurs pour votre entreprise. En résumé : l’outil donne des informations et prodigue des conseils aux entreprises qui désirent internationaliser leur activité.

Quel que soit votre secteur d’activité – que vous vendiez des chaussures de danse ou des montres de luxe – Google propose d’accompagner votre entreprise dans son développement à l’international.

Mais comment Google Market Finder détermine-t-il les marchés intéressants à cibler pour votre entreprise ? Sur quelles données se base-t-il ? Ces données sont-elles fiables ? La réponse est probablement « PAS TOUTES ». Et c’est là que le bât blesse !

Pour comprendre, il faut savoir comment fonctionne Google Market Finder.

 

Comment fonctionne Google Market Finder ?

 

Grâce à Market Finder, Google propose d’aider votre entreprise à faire les bons choix dans son processus de développement à l’international, et ce, en trois étapes :

- Première étape : Market Finder vous recommande les meilleurs marchés à cibler pour votre entreprise

- Deuxième étape : Market Finder propose des guides, des astuces et des études de cas pour vous aider à vous implanter sur vos nouveaux marchés

- Troisième étape : Market Finder vous aide à adapter votre contenu et vous conseille en publicité et en marketing
 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

ÉTAPE 1 :

Entrez le site de votre entreprise afin que Google puisse retrouver votre secteur d’activité et vous recommander les meilleurs marchés à cibler

 

Google Market Finder trouve votre secteur d'activité grâce à l'adresse de votre site internet.

 

La page d’accueil de l’outil Google Market Finder se présente comme ceci. Je suis les instructions de Google et entre l’adresse de mon site internet https://beelingwa.com. Cette information est censée aider Google à retrouver mon secteur d’activité.

Google Market Finder est censé retrouver notre secteur d'activité.

On voit que Google retrouve bien mon secteur d'activité. Cependant, en faisant d'autres essais, nous avons constasté que ce n'est pas toujours le cas.

Google m’affiche les résultats suivants :

 

Google Market Finder suggère une liste de pays pour lesquels il serait intéressant d'implanter votre marché. Ici, Google Market Finder me conseille les Etats-Unis, le Brésil et la France.

 

Les trois premiers résultats affichés par Google sont : les États-Unis, le Brésil et la France. Regardons d’un peu plus près les données que Google Market Finder nous communique sur ces pays.

  • Le nombre de recherches mensuelles (en million) effectuées par les internautes du marché cible sur Google et en lien avec mon secteur d’activité. Personnellement, j’émets de (très !) gros doutes sur la fiabilité de ces résultats. Je vous expliquerai pourquoi plus bas dans l’article ;
  • Le coût par clic en dollar ;
  • L’indice de la facilité de faire des affaires, sur une échelle de 1-190. Cet indicateur créé par la Banque mondiale, en 2003, mesure la réglementation des affaires dans 189 économies. Un chiffre élevé signifie que l’environnement réglementaire du pays est favorable aux activités commerciales.
  • Le revenu net annuel moyen des foyers du pays.

 

Ces données sont utiles, mais incomplètes. Pour accéder à l’ensemble des données, Google m’invite à me connecter grâce à mon compte GMail.

Google Market Finder nous donne les clés pour réussir notre implantation à l'étranger.

Une fois connectée, je pourrai avoir accès aux données de 180 marchés et à des informations plus détaillées, provenant de 32 sources différentes.

Je rentre quelques détails supplémentaires (comme mon prénom et mon nom), et je clique sur le bouton « NEXT ».

 

Google Market Finder demande des détails concernant votre entreprise afin de s'adapter au mieux à vos besoins.

Très rapidement, j’ai accès aux données (beaucoup !) plus détaillées de Google Market Finder : le nombre de marchés présentés passe de 3 à 180 et, pour chaque marché, le nombre de données est passé de 4 à 37.

Je souhaite en savoir plus sur les pays que Google Market Finder me propose et prendre connaissance des données et des statistiques plus avancées. Pour ce faire, je clique sur le lien « MORE DETAILS », à côté d’un pays (les États-Unis, par exemple).

 

Google Market Finder va vous permettre d'obtenir des informations extrêmement utiles sur les différents marchés mondiaux. Vous pourrez utiliser ces données pour choisir le pays sur lequel implanter votre entreprise.Outre les informations obtenues précédemment, les informations suivantes apparaissent sur mon écran :

 

Google Market Finder va présenter différentes informations utiles pour votre développement à l'international.

Regardons d’un peu plus près les informations fournies par Google sur ce pays.

 

Profil du pays

 

Tout d’abord, on retrouve le profil du pays avec la population, les langues parlées et la devise.

On retrouve ensuite l’indice de perception de la corruption (CPI), un indicateur de l’ONG Transparency International qui indique le degré de corruption perçu dans un pays. Une donnée importante (voire cruciale) pour quiconque désire implanter son entreprise dans un nouveau pays. Ici par exemple, le taux de corruption aux États-Unis est de 74 sur 100, ce qui est plutôt positif, puisque plus le taux est élevé, moins la corruption est présente.

On retrouve aussi l’âge moyen et un graphique avec la répartition de la population par tranche d’âge et par sexe.

Google Market Finder indique le profil du pays (les langues parlées dans le marché cible, la devise, le niveau de corruption, etc.)

Les données sont claires et bien expliquées. Il suffit de passer la souris sur le petit point d’interrogation à côté de l’intitulé des statistiques données et Google explique ce dont il s’agit.

On retrouve ensuite une liste de caractéristiques concernant le pays, à savoir :

  • Le profil économique ;
  • Les recherches mensuelles des internautes avec le coût par clic ;
  • Le profil internet de la population, avec, entre autres, le pourcentage de la population active sur Internet ;
  • Des données concernant les habitudes de consommation de la population ;
  • Le profil logistique du pays ciblé avec des données sur l’importation et l’exportation du pays

 

Profil économique

 

Je veux maintenant en savoir plus sur le profil économique des États-Unis. Allons voir de plus près ce que Google me propose.

Gogle Market Finder me propose des données économiques sur le pays.

 

Voici ce qu’on trouve :

  • Produit intérieur brut (PIB) ;
  • PIB par habitant ;
  • Parité de pouvoir d’achat du PIB par habitant ;
  • Croissance annuelle du PIB ;
  • Revenu disponible des ménages ;
  • Taux de chômage ;
  • Indice de compétitivité mondiale ;
  • Indice de la facilité de faire des affaires ;
  • Indice de performance logistique ;
  • Méthodes de paiements.

 

En dessous de ces données, Google Market Finder cite ses sources. On peut dire que – en ce qui concerne le profil économique – les sources semblent fiables : World Economic Forum (2017), World Bank (2016) ou encore Doing Business (2016).

Ces données vont m’être très utiles pour sélectionner les marchés à cibler.

 

Recherche et publicité

 

En-dessous, je retrouve la section « recherche et publicité ».

C’est dans cette section que les données me semblent moins fiables. Je vous explique pourquoi.

 

Google Market Finder indique le nombre de requêtes tapées par les internautes concernant mon secteur d'activité dans Google dans les différents marché cibles.

Je m’intéresse plus particulièrement au premier chiffre (environ 119 millions). Ce chiffre indique le nombre moyen de recherches mensuelles effectuées sur Google pour des termes liés à mon secteur d’activité. Dans notre exemple, Google Market Finder indique que – aux États-Unis – 119 millions de personnes ont tapé une requête en lien avec le secteur de la traduction.

Cela dit, je me pose de sérieuses questions quant à la fiabilité de cet indicateur… Pourquoi ?

A) Les statistiques présentées dans cet outil montrent uniquement le nombre de recherches effectuées sur Google, et ignorent les recherches effectuées sur les autres moteurs de recherche…

Vous me direz que – vu l’hégémonie de Google – l’impact doit être très limité, n’est-ce pas ? Et bien, non ! À l’échelle mondiale, l’hégémonie de Google est somme toute assez relative… Quelques exemples valent mieux qu’un long discours : en Chine (un marché de 1,38 milliard d’habitants), Google fait figure de Petit Poucet face au géant Baidu. Même constat dans les pays de l’Est (dont la Russie) où Yandex est très puissant.

L’indicateur du nombre de recherches mensuelles est – par conséquent – peu fiable, dans la mesure où il ne prend pas compte du nombre de recherches effectuées sur les autres moteurs de recherches qui, dans certains pays, sont bien plus puissants que Google.

Par exemple, voici les résultats de Google pour le marché chinois :

 

Google Market Finder ne fournit pas toujours des données très fiables, surtout en termes de recherches mensuelles sur Google pour les marchés chinois et russe.

Google m’indique que le nombre de requêtes des internautes chinois sur des mots-clés en lien avec le secteur de la traduction s’élève à 1,5 millions. La Chine est le plus gros marché mondial (1,38 milliards d’habitants) et – si on le compare aux 119 millions des États-Unis – ce chiffre de 1,5 millions semble (très) peu élevé.

La raison est toute simple : les chiffres donnés correspondent aux requêtes des internautes chinois sur Google, et dans la mesure où Google est très peu utilisé en Chine, les résultats sont forcément très bas !

Bref, cet indicateur n’est pas représentatif de toute la population chinoise, mais seulement des rares chinois qui utilisent Google comme moteur de recherche.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

B) Certains mots ont plusieurs significations. Par exemple, le mot « nails » signifie « ongle », mais aussi « clou ». Comment Google connaît-il l’intention des internautes ? Imaginons que je possède une enseigne de salon d’esthétique et que je souhaite exporter ma marque à l’étranger. Comment Google peut-il savoir que les prospects qui ont recherché « nails » cherchaient un salon d’esthétique et non un tutoriel sur comment planter un clou ?

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

C) L’usage d’internet varie énormément d’un pays à l’autre. Dans certains pays, la majeur partie de la population effectuent leurs achats en ligne ou se renseigne sur le produit sur Internet avant de l’acheter dans des points de vente physiques.

Dans d’autres pays, les habitudes d’achat sont radicalement différentes : les consommateurs achètent directement dans des points de vente physiques sans se renseigner au préalable sur internet. Dans certains pays, les consommateurs – pourtant très intéressés par vos produits – ne seront pas repris dans cet indicateur.

 

Toutes ces raisons me poussent à prendre ce chiffre avec de très grosses pincettes ! Ils peuvent donner une vague idée des recherches effectuées par mois dans les différents marchés, mais les résultats restent tronqués.

Il est donc important de les lier à d’autres indicateurs, tels que la part de marché de Google dans le marché cible, les habitudes de consommateion des consommateurs, l’usage d’internet, etc.

 

Les autres indicateurs

 

Dans les autres sections (profil internet, habitudes de consommation, profil logistique), de nombreux autres indicateurs sont cités :

- le pourcentage de la population active sur Internet,

- la fréquence d’achats à partir de l’étranger,

- les appareils utilisés (smartphones, tablette, ordinateurs, etc.),

- Etc.

Vu le nombre d’indicateurs cités, nous ne détaillerons pas chacun d’entre eux. Les sources de ces indicateurs nous paraissent fiables.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

ÉTAPE 2 :

Google Market Finder vous propose des guides et des astuces pour vous accompagner dans votre développement à l’international
 

Dans un deuxième temps, Google propose de m’aider à préparer mon implantation dans les marchés ciblés.

 

Google Market Finder explique les éléments à adapter lors de son implantation à l'étranger.

 

Ici, Google Market Finder m’indique les éléments à prendre en compte et à adapter pour implanter mon entreprise à l’étranger, à savoir :

  • Le site internet (voir notre article sur la localisation web pour tout savoir à ce sujet ainsi que notre vidéo sur notre chaîne YouTube) ;
  • Les méthodes de paiement du pays cible ;
  • Le service client ;
  • La logistique – cela concerne, entre autres, les méthodes de livraison du marché ;
  • Le recrutement ;
  • La législation et les taxes du pays ciblé.

 

Prenons l’exemple de la localisation et cliquons sur « explore » pour en savoir plus et voir ce que Google Market Finder me propose.

 

Google Market Finder me conseille en localisation pour m'exporter à l'étranger. On trouve une vidéo avec les conseils d'un expert.

 

Une fois dans la catégorie « localisation », Google me propose une vidéo d’un certain Bert Vander Meeren, directeur de la localisation chez Google. La vidéo est claire, simple et explicative.

 

Google Market Finder me propose des guides et des astuces sur la localisation.

Un peu plus bas, je retrouve des guides et des astuces sur la localisation afin d’adapter au mieux mon entreprise aux marchés cibles.

L'outil d'aide à l'export m'informe sur les langues parlées dans chaque pays cible avec des pourcentages.

En dessous, je retrouve des données et des statistiques utiles concernant les pays que je cible pour mon marché et provenant de sources fiables (Unicode.org 2017).

L'outil d'aide à l'export offre plusieurs guides adapté à chaque pays ciblé.

Google Market Finder me propose ensuite tout un tas d’autres guides, études de cas et astuces pour m’aider à exporter ma marque à l’étranger. Les études de cas sont intéressantes et montrent l’importance de la localisation dans le processus d’internationalisation. Cependant, elles ne sont pas très objectives puisque ce sont des exemples d’entreprises ayant travaillé avec Google et donc satisfaites de leurs services.

En revanche les guides sont complets et utiles. Par exemple dans le guide « Make your online presence fit in with the Brazilian market », Google nous donne tout une série d’éléments importants concernant le marché brésilien. Comme, par exemple, la monnaie brésilienne, les jours ouvrés ou encore les choses à éviter si je veux implanter mon entreprise au Brésil. De plus, la mise en page est claire et l’interface est intuitive et simple à utiliser.

Google Market Finder me propose des outils pour la localisation, comme par exemple, Google Translate.

Enfin, Google Market Finder présente des outils « utiles » pour la localisation. Parmi ces outils… Google Translate ! Oui, vous avez bien lu : Google présente son logiciel de traduction automatique comme un outil utile pour le développement de votre entreprise à l’étranger. Pourtant, il est évident que Google n’utilise pas son propre outil de traduction automatique pour traduire son contenu.

En aucun cas, Google Translate ne représente un outil fiable et de qualité pour adapter son entreprise à un marché cible… Certains outils recommandés par Google Market Finder sont donc à prendre avec des pincettes.

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

ÉTAPE 3 :

Google Market Finder vous aide à adapter votre contenu et vous conseille en publicité et en marketing

 

Google Market Finder me conseille en publicité et en marketing.

Google Market Finder me donne le nombre de recherches mensuelles effectuées concernant mon secteur d'activité sur Google pour chaque pays.

Après avoir pris connaissance des éléments à analyser afin de m’implanter dans mes marchés cibles, Google va m’aider à adapter mon contenu grâce à l’étape « Market your business ». Sur la page en question, je retrouve mes trois marchés cibles à savoir, la France, les États-Unis et le Brésil.

Par exemple, Google Market Finder donne des conseils en analyse de données.

 

 

Google Market Finder me propose :

 

  • des conseils en stratégie de publicité pour communiquer correctement mon image de marque dans les marchés ciblés ;
  • des conseils en analyse de données pour calculer et mesurer l’effet de ma communication dans les marchés ciblés ;

…mais aussi :

  • des conseils en référencement ;
  • des conseils sur le display advertising ;
  • des conseils sur la publicité en vidéo (sur YouTube par exemple) ;
  • des conseils de publicité et de marketing pour les applications smartphones.

 

On note ici que les conseils en stratégie marketing de Google sont centrés principalement sur Internet et la communication digitale. Cependant la clientèle de certaines entreprises ne se renseigne pas forcément uniquement sur Internet, et certains prospects ne sont pas sensibles à l’ère numérique. La communication digitale n’est pas universelle et ne concerne pas toutes les entreprises !

Lorsque l’on veut conquérir un nouveau marché, il est important de se renseigner sur les canaux en communication internationale. Chaque pays a ses propres spécificités et les cultures diffèrent à ce niveau. Cependant, ici, on remarque que Google Market Finder ne prend pas en compte cet élément.

Allons voir tout de même ce que Google me conseille dans la catégorie « Analytics and measurement ».

Google Market Finder me conseille en analyse de données.

Google Market Finder me propose diverses guides pour me conseiller en analyse de données.

Ici, pas de vidéos. Mais Google Market Finder me propose des guides sur l’analyse de données. Ces derniers sont bien rédigés et clairs. Mais bien entendu, Google AdWords (le service de publicité payante de Google) est cité à mainte reprise.

Google Market Finder propose des études de cas avec des exemples concrets d'entreprises.

On retrouve ici des études de cas, certes intéressantes mais pas forcément très objectives puisque ces entreprises vantent les mérites de Google AdWords et témoignent de leur succès grâce à Google.

 

Google Market Finder propose l'outil Google Analytics pour m'aider à mesurer certaines données.

 

En ce qui concerne les outils recommandés par Google, Google Analytics fait bien entendu parti du lot.

 

Que faut-il retenir de l’outil Google Market Finder ?

 

Pour conclure, Google Market Finder est un outil intéressant qui présente des avantages et des inconvénients. Résumons ses points positifs et ses points négatifs.

Points négatifs :

  • Nous avons constaté que dans certains cas l’outil ne parvient pas à reconnaître le secteur d’activité ;
  • Certaines données semblent peu fiables, plus particulièrement les données concernant les recherches mensuelles effectuées ;
  • Certains outils proposés sont peu fiables (Google Translate), ce qui a tendance à décrédibiliser un peu l’outil ;
  • Google Market Finder propose uniquement des outils Google (Google AdWords, Google Analytics, Google Translate, Google Trends…) comme solution pour s’implanter à l’étranger.
  • Concernant les stratégies marketing, Google promeut uniquement la communication digitale, ce qui montre que Google Market Finder n’est pas adapté à toutes les entreprises.

 

Points positifs :

  • L’interface est claire et agréable à utiliser ;
  • Google Market Finder est gratuit et votre compte est relié à GMail, ce qui rend l’outil simple d’utilisation ;
  • Google nous donne beaucoup de données et de statistiques intéressantes et provenant de sources fiables ;
  • Les guides sont complets et prodiguent de précieux conseils ;
  • Grâce à Google Trends, on peut savoir quelles sont les dernières tendances et ce qui marche dans tel ou tel pays.

 

Puis-je utiliser Google Market Finder pour implanter mon entreprise à l’étranger ?

 

Encore une fois, Google a réussi à créer un outil gratuit et plutôt complet. Google Market Finder fournit de nombreuses informations pertinentes sur les différents marchés potentiels. La grande majorité provient de sources fiables (la Banque mondiale, Transparency International, l’OCDE, etc.) et auraient pu être trouvées en consultant directement lesdites sources.

Cependant, il est agréable d’avoir toutes ces informations à disposition dans une seule et même interface. Google Market Finder est utile dans la première phase de votre implantation.

Cependant, j’émets de gros doutes quant à la pertinence et la fiabilité de l’indicateur créé par Google, à savoir le nombre de recherches mensuelles effectuées sur Google et liés à notre secteur d’activité.

Sans surprise, Google Market Finder ne remplacera jamais une véritable étude de marché. L’outil se contente de fournir des données sur les marchés potentiellement intéressant pour votre entreprise. Mais avoir ces données est une chose. Les entrecouper et les lier entre elles afin d’avoir une idée plus claires des marchés à cibler en est une autre !

Google Market Finder est donc un outil intéressant, mais à prendre uniquement pour ce qu’il est, à savoir un outil d’AIDE à l’export. Certaines données semblent peu fiables, et il convient d’entrecouper les indicateurs entre eux pour identifier plus clairement les marchés à cibler. Pour cela, il faudra faire appel à de vrais professionnels en études de marché à l’international.

Note: 
Average: 5 (1 vote)