janvier 10, 2023

L'importance de la stratégie de choix de nom de domaine sur un site multilingue

Vous avez choisi d’internationaliser l’activité de votre entreprise ? L’une des premières actions que vous envisagez de mener est sans doute d’adapter votre site web à vos nouveaux marchés cibles. Vous avez bien raison ! Mais attention à ne pas vous lancer tête baissée dans la création d’un site multilingue. Pour attirer de nouveaux visiteurs qualifiés, il est indispensable de s’appuyer sur une solide stratégie de référencement international. Et cela commence dès le choix du nom de domaine et de la structure de votre site internet. Site multilingue et nom de domaine, voyons les différentes options qui s’offrent à vous ! 

Exporter son site web à l’international : site multilingue ou site multirégional ? 

Lors de l’élaboration de votre stratégie SEO internationale, vous pouvez décider de proposer aux internautes un contenu différent selon leur langue ou leur pays. 

60 % des e-commerçants français vendent leurs produits et services à l'étranger.

Source : FEVAD

Site multilingue : la sélection linguistique

Un site multilingue repose sur un ciblage par version linguistique. Chaque version du site propose un contenu identique, dans des langues différentes. Le but est alors d’inciter les moteurs de recherche à sélectionner la version correspondant à la langue de l’internaute à l’initiative de la requête.

Exemples :

  • un site français proposant une version française et une version anglaise,
  • un site canadien proposant une version française et une version anglaise.

Site multirégional : la sélection géographique

Un site multirégional s’appuie quant à lui sur un ciblage géographique. Il a pour but d’identifier les internautes en fonction du pays dans lequel ils se trouvent. Dans ce cas, le moteur de recherche sera incité à présenter à l’utilisateur la version correspondant à ses paramètres régionaux.

Exemple : un site francophone ciblant à la fois la France et la Belgique.

Un site multilingue et multirégional ?

Il est tout à fait possible d’opter pour un site multilingue et multirégional, c’est-à-dire proposer un contenu adapté à la langue de l’internaute, ainsi qu’à sa situation géographique. C’est d’ailleurs le choix fait par de nombreux grands groupes, comme Nespresso par exemple.

L’importance de la stratégie de choix de nom de domaine pour le SEO international

Site multilingue et nom de domaine  : ne rien laisser au hasard pour optimiser le SEO international

Le SEO international

Le SEO international (appelé aussi référencement international ou SEO multilingue) désigne l’ensemble des pratiques d’optimisation d’un site web, destinées à accroître sa visibilité à l’international (requête tapée depuis un autre pays et/ou dans une langue étrangère).

Référencement multilingue : une déclinaison du référencement national ?

Peut-être avez-vous déjà élaboré une stratégie de référencement national lors de la création de votre site internet, et que celle-ci a porté ses fruits. Mais attention ! Il ne suffit pas de la transposer littéralement aux autres pays que vous convoitez, pour réussir votre internationalisation.

Pour être efficace, une campagne de SEO internationale doit s’adapter aux spécificités de chacun des pays ciblés. C’est pourquoi elle doit impérativement être créée en partant de zéro et faire l’objet d’une réflexion approfondie. Ne vous contentez pas d’une traduction littérale des mots-clés, et assurez-vous de bien vous poser toutes les bonnes questions en amont.

Ayez également à l’esprit que les intentions de recherche peuvent varier d’un pays à l’autre. Les internautes allemands, par exemple, recherchent prioritairement des éléments de réassurance (composition, CGV, modalités de livraison...). Les internautes espagnols quant à eux, sont plus attentifs aux recommandations et avis des autres clients. Des spécificités à prendre en compte pour un référencement international optimal !

Comment assurer le succès de votre site sur les marchés étrangers ?


Découvrez les secrets d'une localisation de site web couronnée de succès.

Téléchargez gratuitement notre checklist et guide numérique sur la localisation de site web. Ces ressources vous donneront les bonnes pratiques en matière de traduction de site web.

L’impact de la stratégie de nom de domaine et de la structure d’url sur le SEO international

L’extension de nom de domaine et la structure d’url sont des critères essentiels à l’optimisation de votre site internet à l’international. En les choisissant avec soin, vous permettez aux moteurs de recherche de comprendre rapidement :

  • l’organisation des différentes versions de votre site,
  • le type d’utilisateurs que vous ciblez.

Or, faciliter la tâche des moteurs de recherche est le meilleur moyen d’optimiser efficacement votre référencement, qu’il soit national ou international.

Site multilingue et nom de domaine : les différentes stratégies envisageables

Site multilingue et nom de domaine : bien choisir sa stratégie

Un nom de domaine par langue ou par pays

La stratégie multidomaine consiste en l’utilisation de noms de domaines de premier niveau nationaux ou ccTLD (Country code top-level domain) distincts correspondant à la langue ou au pays ciblé.

Cette stratégie est utilisée par de nombreux grands groupes, comme Google par exemple :

  • google.fr pour la France,
  • google.be pour la Belgique,
  • google.de pour l’Allemagne.

C’est également la stratégie adoptée par Amazon, avec par exemple :

  • amazon.es pour l’Espagne,
  • amazon.ca pour le Canada,
  • amazon.se pour la Suède.

Avantages

  • Une séparation claire des sites. 
  • Un ciblage précis des internautes qui renforce le sentiment de confiance et de proximité.
  • La possibilité d’optimiser efficacement le référencement dans chaque pays.
  • L’absence de problématique de géolocalisation du serveur.
  • La possibilité de créer des liens entre chacun des sites de l’entreprise.

Inconvénients

  • La nécessité de choisir un nom de domaine disponible dans tous les pays sélectionnés. 
  • Un coût relativement élevé.
  • Un déploiement lourd.
  • D’éventuelles difficultés liées à la gestion de plusieurs sites à la fois.
  • La nécessité d’indexer chaque domaine de façon indépendante.
  • L’obligation de prévoir une stratégie de référencement pour chaque site web, qui représente une charge de travail importante.

Cette stratégie est notamment conseillée lorsque les produits ou le contenu proposés sont très spécifiquement adaptés à chacun des marchés ciblés (comme pour Amazon par exemple).

Mais d’autres alternatives sont envisageables, notamment si cette solution représente un investissement financier ou une charge de travail trop importants pour votre structure. Dans ce cas, il est possible d’utiliser un nom de domaine de premier niveau générique ou gTLD (Generic Top Level Domain), associé à des sous-domaines ou sous-répertoires.

Un nom de domaine associé à des sous-domaines

Ici, le nom de domaine principal est rattaché à plusieurs sous-domaines, qui correspondent chacun à une version différente du site à développer. Il peut par exemple s’agir de sous-domaines liés à la langue (pour un site multilingue) ou à la situation géographique (pour un site multirégional).

Le sous-domaine se place avant le nom de domaine.

Exemples :

  • fr.lenomdevotresite.com pour la France,
  • be.lenomdevotresite.com pour la Belgique,
  • es.lenomdevotresite.com pour l’Espagne.

C’est la méthode utilisée par certains grands groupes, comme Yahoo par exemple :

  • be.yahoo.com pour la Belgique,
  • es.yahoo.com pour l’Espagne,
  • de.yahoo.com pour l’Allemagne.

Avantages

  • La facilité de mise en œuvre. 
  • Le coût modéré.
  • La séparation claire des sites.
  • La possibilité de mettre en place un ciblage géographique via la Google Search Console.
  • La possibilité de prévoir plusieurs localisations géographiques pour le serveur.
  • Le bénéfice d’une partie de la popularité du site principal pour chaque version.

Inconvénients

  • La nécessité d’indexer chaque sous-domaine.  
  • Les résultats en référencement SEO plus longs à obtenir.
  • Le manque de lisibilité de l’url.

Cette stratégie peut notamment s’avérer payante si votre site web principal jouit déjà d’une certaine notoriété, sur laquelle il vous est possible de capitaliser.

Un nom de domaine associé à des sous-répertoires

Le sous-répertoire (ou sous-dossier) correspond à un chemin d’accès à des pages web spécifiques au sein du site internet.

On associe alors chaque sous-répertoire à une langue ou un pays spécifique.

Utilisation de la stratégie en sous répertoires pour un site multilingue

Dans l’url, le sous-répertoire se renseigne après le nom de domaine.

Exemples :

  • lenomdevotresite.com/fr/ pour la France,
  • lenomdevotresite.com/be/ pour la Belgique,
  • lenomdevotresite.com/es/ pour l’Espagne.

Cette stratégie est notamment utilisée par Samsung, avec par exemple :

  • samsung.com/de/ pour l’Allemagne,
  • samsung.com/be/ pour la Belgique,
  • samsung.com/fr/ pour la France.

Avantages

  • La simplicité de déploiement. 
  • Un coût peu élevé.
  • La facilité de gestion et de maintenance.
  • La possibilité de ciblage géographique avec la Google Search Console.
  • Le bénéfice de la popularité du site racine.

Inconvénients

  • Une localisation géographique unique du serveur.  
  • La lisibilité réduite de l’url pour l’internaute.
  • L’absence de réelle séparation des sites.

Il peut s’agir d’une bonne approche pour les entreprises de petite ou moyenne taille, disposant de moyens financiers et humains limités pour internationaliser leur site internet.

A noter

Certaines entreprises choisissent de mêler les stratégies de domaines par pays et de sous-domaines. C’est par exemple le cas de Airbnb qui combine les 2 méthodes :

 

  • La méthode de nom de domaine par pays
    Exemples : www.airbnb.fr ; www.airbnb.de ; www.airbnb.be ; www.airbnb.es ; etc

  • La stratégie des sous-domaines pour ses sites multilingues
    Exemple pour la Belgique : fr.airbnb.be (partie francophone de Belgique) ; nl.airbnb.be (partie néerlandophone de Belgique). 

Une url avec paramètre de langue ou de localisation

Cette solution consiste à utiliser un nom de domaine de premier niveau générique (Generic Top Level Domain - gTLD) associé à un paramètre de langue ou de localisation placé directement dans l’url.

Exemples :

  • lenomdevotresite.com/?loc=fr,
  • lenomdevotresite.com/?loc=be,
  • lenomdevotresite.com/?lang=fr,
  • lenomdevotresite.com/?lang=be.

Avantages

  • Aucun, il s’agit d’ailleurs d’une pratique particulièrement déconseillée.

Inconvénients

  • L’absence de ciblage avec la Google Search Console. 
  • Une mauvaise lisibilité de l’url défavorable à l’expérience utilisateur.
  • Le manque de clarté pour l’internaute.

Site multilingue et nom de domaine, il est donc important de ne rien laisser au hasard. Gardez toutefois à l’esprit qu’il n’existe pas de bonne ou de mauvaise solution (sauf la stratégie d'une URL avec paramètre de langue ou de localisation qui est à proscrire).

Veillez surtout à adapter vos choix stratégiques aux spécificités de votre entreprise : objectifs, services et produits proposés, moyens humains, techniques et financiers. Une internationalisation réussie est avant tout une internationalisation bien préparée !

Comment assurer le succès de votre site sur les marchés étrangers ?


Découvrez les secrets d'une localisation de site web couronnée de succès.

Téléchargez gratuitement notre checklist et guide numérique sur la localisation de site web. Ces ressources vous donneront les bonnes pratiques en matière de traduction de site web.

About the author

Marie-Claire Dodin

Juriste de formation, Marie-Claire est diplômée d'une licence de droit des affaires et d'un master de droit de l'urbanisme. Après une première expérience professionnelle dans le secteur du logement, elle a choisi de mettre sa passion pour l'écriture au cœur de ses missions, en devenant rédactrice web. A peine quelques mois plus tard, elle croisait le chemin de Beelingwa !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Title Goes Here


Get this Free E-Book

Use this bottom section to nudge your visitors.

>